PROFIL BIOLOGIQUE DES PATIENTS VIVANTS AVEC LE VIH A LIBREVILLE AU STADE PRETRAITEMENT

Nikiéma-Ndong Rosalie1, Mbang Bengone Aude1, Nsi Alexandrine2, Ndong Ella Corneille3, Ngou-Milama Edouard1, Ovono Abessolo Félix1

1. Département de Chimie-Biochimie, Faculté de Médecine, Université des Sciences de la Santé Libreville, BP 4009 Libreville-Gabon
2. Centre de Traitement Ambulatoire, Centre Hospitalier Universitaire de Libreville BP 7061 Libreville – Gabon
3. Laboratoire National de Santé Publique, BP 10736 Libreville – Gabon

Auteur correspondant : Nikiéma-Ndong Rosalie ; Email : rosalienikiema@yahoo.f

Résumé

Objectif : étudier le profil biologique des personnes vivant avec le VIH au stade pré-thérapeutique.

Matériel et méthodes : Il s’est agi d’une étude rétrospective menée d’Avril 2013 à Février 2014 au CTA du CHUL de Libreville. Les données cliniques et biologiques des patients dépistés positifs au VIH et ayant rempli la plupart des examens du bilan initial standard préconisé avant le traitement ont été collectées et analysées.

Résultats : Sur 114 patients inclus, 82,45% étaient des femmes et 19,43% de patients avaient un IMC<19kg/m2. L’hypoglycémie concernait 7,3% des patients contre 2,7% en hyperglycémie. Près du 1/3 des patients avait une urémie basse (34,72%) et plus du 1/3 une créatinémie basse (38,74%). Les taux d’ASAT et d’ALAT étaient bas chez 13,89% et 11,11% des patients respectivement. Par ailleurs, le taux de CD4 était faible pour 59,18% des patients. L’anémie était associée à un faible taux de CD4 (p<0,01).

Conclusion : L’infection à VIH au Gabon au stade pré-thérapeutique révèle de nombreux troubles biologiques. L’amélioration des stratégies de dépistage de masse ainsi qu’une plus vaste prise en charge gratuite des malades devrait amener à un traitement précoce et plus efficace.

Mots clés : VIH, ASAT, ALAT, créatininémie, anémie, CD4, sensibilisation

Lire la suitePROFIL BIOLOGIQUE DES PATIENTS VIVANTS AVEC LE VIH A LIBREVILLE AU STADE PRETRAITEMENT